Les cascades d'Edelfrauengrab-Wasserfälle

Si vous souhaitez entreprendre la randonnée vers le sommet de la crête du Karlsruher Grat, vous passerez dans un premier temps par les 7 cascades situées dans un cadre idyllique, qui vous accompagneront le long des 180 marches à travers la vallée de Gottschlägtal.

La légende des cascades Edelfrauengrab-Wasserfälle:

Les cascades tiennent leur nom d'une vieille légende. Pendant les croisades, le chevalier Wolf von Bosenstein, parti en Terre Sainte avec son armée. Il ne put y emmener sa femme. Celle-ci resta au pays. Elle n'était pas très fidèle à leur union et faisait la noce avec son amant. Un jour, une mendiante accompagnée de ses sept enfants quasiment affamés, vint taper à la porte du château de Bosenstein et demanda l'aumône. La mendiante fut réprimandée à cause de ses sept enfants par la très orgueilleuse châtelaine qui la chassa expressément.  La mendiante lui lança le sort suivant: "Tu enfanteras d'un seul coup sept enfants, tous aussi misérables que ceux que tu viens de rejeter". Le sort fut exécuté. Un jour, la châtelaine enfanta sept enfants. Dans sa détresse, elle ne vit pas d'autre solution que d'ordonner à sa servante de mettre les enfants dans un sac et de les noyer dans l'étang du château. A ce moment précis, la servante rencontra le châtelain qui revenait des croisades. Il lui demanda ce qu'elle était entrain de faire. Alors qu'elle essayait de lui faire croire qu'elle était sur le point de noyer des chiots, le châtelain vérifia lui même le contenu des sacs. Pris de colère, le chevalier ordonna à la servante de retourner au château, d'informer la châtelaine qu'elle avait bien rempli sa mission. Le chevalier Wolf lui-même emmena les enfants chez des parents à lui, dans le château-fort de Hohenfels en Alsace et les fit éduquer entre autre au jeu de la harpe. Sept ans plus tard, Wolf fit emmener les septs enfants à une fête qui eu lieu au château de Bosenstein. Habillés de haillons, ils jouèrent de la harpe et chantèrent leur destin tragique. Un des hôtes de la fête demanda ce qu'une telle mère indigne méritait, et la châtelaine donna la réponse suivante: "Une telle mère doit être emmurée et nourrie de pain et d'eau." Son mari rempli de rage lui répondit sur le champ:  "Ainsi soit-il, tu viens de prononcer ton propre jugement. Qu'il soit appliqué."  Wolf  laissa emmurer sa femme vivante dans une grotte baignée d'eau, avec pour seule nourriture du pain et de l'eau. Plus tard, pour mettre un terme aux souffrances de sa femme, il ordonna de faire pénétrer la rivière dans la grotte. Depuis lors, la grotte rocheuse fut baptisée "Edelfrauengrab".

Droits d'image:
© Elmar Gaiser